Clash sur les putes tmlp ta mère la pute

On s'attache à eux, on les comprend sans faire d'effort et puis on prend le temps d'écouter ce qu'ils ont à dire… pour une fois! (…) 1100 logements livrés de Je suis né le 19, je suis le premier enfant né du quartier. Dans la journée, l'arrêt de bus est plein de promesses ; c'est un lieu de départ vers le monde, duquel on peut imaginer mille aventures. On ressent la difficulté de ces gamins à donner un but à leur vie, à donner du sens à ce qu'ils font. Ça m'a donné aucune légitimité. En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.

Tmlp: Clash sur les putes tmlp ta mère la pute

Bienvenue dans la Cité et dans ce récit intimiste où quelques rares marqueurs de temps nous aident à situer l'époque des faits, comme cette Une de France Soir qui titrait «le fiasco de Fabius» en 1985. Il y avait les plus grands qui nous pourchassaient en mobylettes, pour nous en faire baver dans la forêt. Cet album est un pied-de-nez aux préjugés, «nous à la base on n'est pas des méchants ni des dangereux… tout juste des branleurs des fumistes disaient nos profs, mais pas des mômes méchants» lit-on d'entrée de jeu. Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "m" et "m". Entourés des «grands perchés sur des mobylettes pétaradantes, ils font les 400 coups, se chamaillent avec les gamins des cités voisines, arrosent leurs premiers exploits de bière chapardée. Celui qui a trait aux mères est bien trop lourd à porter alors on fait mine de ne rien savoir… et on déprime. Mais le soir, surtout les fins de mois, aucun de nos jeunes loubards n'y mettrait les pieds pour tout l'or du monde. Comme tous les secrets partagés, il écrase de son poids les fiers habitants. On faisait nos 400 coups. Lorsqu'un «Ta mère la pute» surgit sur un bout de mur, tout le monde retient son souffle, chacun soupçonnant ses voisins. Une bouffée d'air envahit le récit quand ils jouent au foot. Et c'est, évidemment, le drame, dont le tragique est à la hauteur des non-dits qui étouffent la cité. Un relent de nostalgie et d'amertume mêlées plane dans cet album, une haine sourde y gronde. On découvre ces gamins qui s'ennuient et qui s'occupent en faisant des âneries. Et puis en trame de fond, un personnage récurrent : la Cité HLM.

Videos

Pute de souk-ahars_algerie.

Ta: Clash sur les putes tmlp ta mère la pute

« On était une bande, égaré dans un quartier flambant neuf au début des années. Car au centre de cette cité, il y a l'arrêt de bus. Alors peut-être que tu devrais envisager un changement de blaze. Cela m'a pris du temps de me faire à l'idée de lire cet album. Un"dien où la tension est constante, tout comme la solidarité et l'amitié.